WALLABIRZINE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - HxC

Fil des billets

jeudi, juin 25 2020

INSIDE WE DIE - Time of Decline


INSIDE_WE_DIE_-__Time_of_Decline.jpg

Le groupe ploie son acier trempé et vous plonge dans sa fonderie des enfers putrides avec les psaumes de l'amer, et la permanence musicale des algues et du tonnerre du Death tellurique.

Créé en 2019 par d'anciens coreux de Nantes, Inside We Die perpétue cette tradition du death metal où la coulée en fusion Hardcore metOl contamine lentement chaque composition d'une violence fracassante et vireuse.

Tenant dans ses gènes la triade Merauder, Suffocation, All Out War, le groupe alterne à son mucus cette fonte séculière où l'épaisseur musicale a autant d'importance que l'impact caverneux de ses fondations soniques.

C'est lourd, massif, spumescent, bouillant, agressif, corrosif, le groupe est acharné à rendre gorge aux travers de l'humanité avec une musique sombre, féroce, brutaAale.

Fait gaffe, Inside We Die aime la castagne !


Inside_We_Die.gif


dimanche, mai 31 2020

FORGIVE - Mirrors


FORGIVE_-_Mirrors.jpg

Quintette fondé en 2016 (Jean-Charles Guimard - chant, Alban Morin - batterie, Guillaume de Sutter - basse/chœurs, Xavier Ponelle & Julien Rogozinski – guitares), « mirrors » est leur premier long format, sortie le 22/05/2020 en digital et sur vinyle vert fumé par le label Krod Record.

Leur style Hardcore punk inclus le post-hardcore mélodique de la scène américaine des nineties (Fugazi, Quicksand, Embrace, avec une approche contemporaine du son et de l'esthétique des textures sonores proche de Defeater, Worthwhile, Counterparts, et un sens progressif du post-rock et du metal comme avec avec Envy, Mono, The Ocean).

Chaque titre intègre cette part d'oscillation progressive parfaite pour envelopper des contrastes, et échapper à la répétition, excès, superficialité. Forgive possède cette aisance à distendre le temps, on en ressent la chaleur, la fluidité, la profondeur.

Le disque est traversé par sa fulgurance, son amertume, dans cette dimension émotionnelle latente et explosive, de l'ombre à la lumière, de la passion à la sagesse, inoculant sans cesse cet art mature de la sensation pure.

Il ne suffit pas d'entendre la musique uniquement, encore faut-il la voir pour en sentir l'émotion palpable vous faire vibrer. « Mirrors » en illustre la vision, la vibration, l'intime sensation orageuse.


FORGIVE.gif


mercredi, mai 27 2020

MAL AUX YEUX - Séquestré Par Le Futur 


MAL_AUX_YEUX.jpg

Voici un jeune groupe capable de vous crever les yeux dans son affliction et vindicte, et de vous piquer les oreilles avec son punk hardcore, et oui.

Mal aux Yeux est un groupe de Lille, du chnord ( et c'est une évidence avec un titre comme « Le soleil fait mal aux yeux »), composés de 3/4 des membres du défunt groupe Footless Worms.

Après un E.P 2019 enregistré au studio Le Forum de Calonne-Ricouart, en partie en live, voici leur premier long format, c'est à dire 13 chansons pour 31mn22 de son brut, rêche maculé de souffre punk.

Ça balance dans les paroles avec la mâchoire serrée, et cette tension elle est aussi disponible dans leur musique de manière assidue. Il y a surtout des dispositions flottantes permettant d'aérer par contraste chaque titre avec des fulgurances par la suite. C'est un mélange de Guerilla Poubelle et Pogo Car Crash Control, et c'est aussi corrosif que contondant, inflammable que mordant, insolent que pernicieux. En fait il ne faut absolument pas appliquer le principe d’une écoute mécanique, et à la fois si vous réfléchissez trop vous allez passer au travers d’une œuvre contondante de mépris et de sauvagerie saumâtre. Qui le voudrait vraiment, hein ? Parce que sous couvert de sa face punk simpliste, il y a de la profondeur de ton et un engagement à fouetter autant qu'à châtier par catharsis.

C'est une sortie du label Gargouille Asso de Troyes en partenariat avec le label PCT Musique. Vous trouverez les versions physiques auprès du groupe en vinyles ou en Cd, en digital via bandcamp de Gargouille Asso

Vous pouvez et c'est un conseil voir leurs vidéos bien coOol via leur chaine YT


Mal aux yeux c'est méchamment super excitant !


mal_aux_yeux_c__est_mechament_super__excitant.gif


dimanche, mai 3 2020

LETHVM – Acedia


LETHVM___Acedia.jpg

“Un moine et un boucher se bagarrent à l'intérieur de chaque désir.” Emil Michel Cioran.

La signification de LETHVM = lēthum ou variante lētum :

1. Mort violente, mort naturelle.

Deorum Manium iura sancta sunto. nos leto datos divos habento. Sumptum in ollos luctumque minuunto, Cicéron, De legibus, II, 22. « Que les droits des Dieux mânes soient saints ; que ceux que la mort possède soient tenus pour divins ; que l’on diminue pour eux la dépense et le deuil. »

2. (Figuré) Ruine, destruction.

Déjà cela permet de baliser où l'on va mettre les oreilles, car...La tourbe de Belgique est épaisse à Namur, capitale de la Wallonie, c'est ce que l'on se dit à la fin de la première écoute d' « Acedia ».

Le titre Acedia/ Acédie : Dans la théologie catholique, c'est l'affection spirituelle qui atteint principalement les moines et qui se manifeste par l'ennui, le dégoût de la prière et le découragement. En grec ancien : négligence, indifférence.

LETHVM est un groupe de sludge/post-metal capable d'une érosion sonique bouleversante, et même de vous entraîner dans son précipice avec délectation.

Leur rage mélancolique est proche du groupe Amenra. D'ailleurs on en suit les contours profonds, et vers la quête d'une spiritualité féconde de noirceur subliminale.

Dans les règles de l'art sludge et donc du lard, l'ensemble de l'album rugit d'une obstination, et jouit même d'un envoûtement passionnel à se recentrer sans fin, comme si il fuyait l'extinction programmé pour se libérer.

Il y a toujours de lente mélopée d'atmosphère monastique et puis cette violence sonique abrasive surgissant démoniaque de partout. C'est dans ce contraste saisissant à vif comme une patate dans le foie qui te fout à genou, que les riffs monstrueux, la lourdeur rythmique, les cris rugissants et la dualité du chant dark dans cette osmose sombre, que les Belges écharpent, contusionnent, soumettent, et nous libèrent d'un poids mort.

« Acedia » est un recueillement de prière à l'obscur, imposant un détachement écrasant, l'opus appose du sens/sang sonique, privilégiant la sensation des profondeurs jusqu'au renoncement, et à la disculpation.

La musique de LETHVM donne l'idée de l'espace. Dans cette étendue d’intervalle entre immensité émotionnelle et mouvement dualiste issue de la spiritualité et de la bestialité.


LETHVM.gif


mardi, avril 21 2020

ASH RETURN – The Sharp Blade Of Integrity


ASH_RETURN___The_Sharp_Blade_Of_Integrety.jpg

Signé chez le label Swell Creek Records, qui a produit les excellents Nantais de Circles et leur opus « Resonate », les anciens hardcoreux de MIOZÄN se renouvellent avec un style "Swordcore".

Si à la base ces allemands intègres et engagés se sont construit avec la scène du New-York HxC, ils développent avec « The Sharp Blade Of Integrety” une bourrasque teutonique à leur HxC. En fait, ils prennent les refrains d'Ignite avec les élans musicaux d'Iron Maiden, en provoquent le cataclysme avec la ferveur fédératrice de Sick Of It All, et le muscle poitrinaire de Madball. Il y a chez les allemands une propension épique, très heAvy et c'est certainement la singularité et le charme de cette nouvelle mouture Hardcore power metOl que diantre !

Nombreux sont les metalheads qui vivent leur passion totalement imprégné par cette culture. Une fois il m'est arrivé de me perdre dans le labyrinthe d'armoiries d'une enseigne de mobilier en kit Scandinave, je succombais alors à cette réflexion de déprime en tournant de l’œil : " Mais dans quelle étagère ? " Ne trouvant là aucun réconfort pour asseoir mon embarras quant à trouver de quoi supporter le poids de ma passion pour la contre-culture et sous-culture. J'achetais in fine un lustre que le vendeur me décrivit comme une vulgaire étoile. Dans un éclat de rire théâtral je parviens à lui affirmer que c’est un pentacle en le bénissant des cornes du diable, tout en paradant d'une sortie légendaire d’outrecuidance.

C'est dans cette même audace glorieuse au true metalhead et à la loyauté du hardcoreux que les fans de Manowar et d'Agnostic Front font enfin pouvoir se confronter au Braveheart dans le pit.

- page 1 de 7