WALLABIRZINE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Necrologie

Fil des billets

vendredi, avril 17 2020

Le dernier des Bevilacqua est mort


Il a tout mon plus profond respect éternel !

Modéliste des atmosphères allant de visconti à Lynch, Christophe savait faire Vivre une histoire au travers des brumes romantiques de ses chansons cinémascopes. Petit prince du rêve et coloriste musical hors pair, ce descendant d'origine Italienne aura chaloupé de son dandysme de latin lover le charme désuet de l'avant-garde et de la dolce vita. Des mots bleus flottent sur la voie lactée des paradis perdus pour ce beau bizarre à la déchirure émotionnelle intense.




jeudi, avril 25 2019

" C'est fascinant, la connerie d'un mec amoureux..." & autoRivers


Le crooner du cinéma Français, le bonhomme de la ménagère de moins de 50 ans, le gentleman de l'hédonisme vulgaire s'en est allé. Il continuera à jouer la comédie dans nos vies avec succès. Si c'est sur ses silences qu'on juge un acteur, celui-ci si définitif est époustouflant Monsieur !



Le cow-boy de la baie des anges a glissé sur une crotte de vieux à Nice, il devait être très intéressant de converser sur son savoir du rock'n'roll plutôt que d'écouter sa variétoche lap-steel-rockab.

« En 1960, tout le monde appelait son chien Dick. Quand j'ai commencé à être connu, les gens aboyaient quand ils me voyaient. (Dick Rivers, 1996) »