ECHOES_OF_THE_MOON_-_Elusion.jpg

Echoes Of The Moon est un one band, il ne fait pas de blues garage, mais du post-black atmosphérique.

Cela peut paraître saugrenu mais non, son mentor américain, Brock, s'active en homme à tout faire dans sa grotte.

" Elusion " est la suite de l'album " Entropy " datant de 2015. Il explore les thèmes philosophiques propre à cet album et du premier opus " Esoteric " datant de 2014.

Dense, volubile, profond, cet "Elusion" dévoile toute sa sculpturale intensité par le biais de nombreux contrastes cher au blAck-métAl-atmösphérique.

Il apporte l’impression d’être entouré dans le calme d’une nature sauvage, de plonger sa marche dans la neige douce, d’entendre le crissement de chaque pas, d'humer l’air pur à plein poumon au point d’être envahi par une immensité de quiétude, puis de sentir la froideur à chaque respiration d'une présence sombre tapis dans l'ombre.

Une différence antagoniste qui souligne toujours cette sensation intense de chaud et de froid. Chaque titre est une déréliction offrant le bénéfice de s’exiler, permettant à cet isolement de devenir un cocon permettant de s’immerger totalement dans le tumultueux apaisement de sa fureur euphorique, de se noyer dans une hypocondrie musicale qui ne cache pas ses doutes existentiels, et rabat ses angoisses par une violence épidermique sonique.

C'est dans cette brûlure qu'advient la sérénité d’un repos magik qu’offre avec subtilité la musicalité d'Echoes Of The Moon...Avec en sus, une certaine forme de mélancolie empoisonnée !


ECHOES_OF_THE_MOON_-_melancolie.gif