WALLABIRZINE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Cafzic

Fil des billets

lundi, décembre 12 2016

ELECTRIC PARTY #4


electric_troubles_productions_graveyard-page0.jpg

GRAVEYARD JOHNNYS (Pays de Galles/Punk'n'roll & Rockabilly)

Trio, batterie, contrebasse et guitare, un sacré mélange de punk rock, rockabilly, psychobilly et surtout de rock'n'roll droit dans ta face !




THE LIZARDS (Espagne/Punk rock)

The Lizards nous viennent tout droit de Barcelone en Espagne. Un format trio donc direct et forcément incisif, un homme à la batterie et sur le devant de la scène deux reptiles au féminin qui offre un punk rock en version turbo mais toujours mélodique, qui envoie du lourd et de belles claques auxquelles vous tendrez volontiers l'autre joue.


THE DEAD KRAZUKIES (Hossegor/Punk rock)

Sur la côte landaise il y a des vagues, sur la côté landaise il y a des rouleaux, sur la côte landaise il y a donc forcément aussi du punk rock. Les Dead Krazukies, formé en 2010 à Hossegor, balance des compos pêchues et énergiques dans la pure tradition californienne, tantôt hargneuses et acérées, tantôt mélodiques et entraînantes avec un chant au féminin et surtout le principal, avec le bon esprit !




lundi, mai 16 2016

CAFZIC N°70


couv.jpg

Oui dès la couv tu comprends de quoi il en retourne...Ce numéro 70 est un hommage, et c'est forcément spécial, d'ailleurs au Cafzic rien n'est forcément commun. Vous ne le saviez pas ?

Oui le Cafzic est unique et il le fait savoir 4 numéros /an environ, il fête cette année ses 20 ans.

Très grosse fiesta du côté du sud-ouest en perspective, un groupe est annoncé toutes les semaines, ce qui est certain c'est que ça va chier du fun et du cool à s'en faire péter la gueule.

Donc ce 70 est une spéciale Lemmy.


0.gif

Le rituel du fanzine s'est d'exposer les ITW préalablement diffusées lors de l'indispensable émission Electric Trouble Radio Show (since 2007), cette fois c'est avec Daria, Kaviar Special, The Dead Krazukies, puis on retrouve les chroniques de Yan, avec la saveur singulière de son ressentie et toujours dans l'esprit de faire partager ses découvertes en tout genre et style...Et elles sont nombreuses. Merci à lui de toutes ces découvertes. On s'imagine pas tout le travail qu'il y a derrière tout ce papelard, enfin si, moi je sais, et quand on imagine que Yan réalise une émission de radio + l'organisation d’événements, + son fanzine, + son travail, + sa vie de famille = Vous devriez vous prosterner devant ce gars et le remercier de faire tout ce qu'il fait dans des journées de 24h00 !

Si tu aimes le rock'n'roll, le garage rock, le punk, le power rock, l'indé, ...en fait tout ce que le style rock peut avoir comme filiation, tu en trouveras la pleine connaissance avec le Cafzic et Electric Trouble.

Ah ! et pour Lemmy, et bien déjà, gageons qu'avec le temps notre ministère de la culture saura reconnaître la rock'n'roll attitude de ce musicien en discernant à titre posthume un rond point en son honneur. Pour le Cafzic, une tripotée de dessinateur a copieusement inhumé son corps avec comme seul culte celui de lui rendre hommage...Mais à leur façon !


1.gif 2.gif 3.gif 4.gif 5.gif

Le Cafzic est punk et le sera toujours !


vendredi, avril 15 2016

CAFZIC N°69


CAFZIC_N_69.jpg

La thématique visuelle de ce numéro est sur le groupe Les Sheriff. Pour un 69 j’aurais vu un truc plus lubrique…BAH en fait ce numéro sert de lien passionnel pour prolonger le concert des Sheriff et sa rétrospective à Mont De Marsan au mois d’Octobre 2015…

Un fanzine, c’est souvent une seule personne qui le conçoit, et au fil du temps, s’établit une relation entre cette personne et nous-même. A travers les chroniques de Yan je devine sa perception de l’œuvre, son regard sur les mots qu’il met pour en traduire la passion intime. Yan a depuis des années et des années emmagasiné de la musique, si il avoue dans ce numéro qu’il est toujours incapable d’en lister les corrélations, connexions avec suffisamment d’érudition, vous pouvez lui faire confiance les yeux fermées quant à sa perception singulière. Son background est gigantesque désormais. La maturité dont il fait preuve se retrouve éperdument dans chaque chronique, dans chaque ITW, le Cafzic est à son image, sincère, versatile, curieux, philanthrope. Il y a une folie à l’intérieur fourmillante, les styles punk se chevauchent, et le rock tout entier y est célébré.

Je recommande et recommanderai toujours la lecture du Cafzic, l’écoute de l’émission Electric Radio Trouble Radio Show et si vous avez l’occaz d’aller du côté de Mont De Marsan Yan y programme un paquet de concert aussi…Le Cafzic est au rock ce que le 69 est au plaisir :

Un coup de langue orgasmique !


tumblr_nztzv1Oe9y1v2enz8o1_500.gif