Le jour des soldes, les magasins ressemblent à un volailler, où le caquètement intempestif des femmes qui picorent dans leur aliénation consumériste, est à ce point si proche des tracasseries existentielles des gallinacés, qu’il leur faudra un paquet de blé pour rassasier leur appétit vorace pour la chose, surtout quand il leur manque un grain. Dans ces moments de déséquilibre elles sont si protectrices, qu’elles couvent ce transfert sur leurs ovocytes avec un étouffement maternel proche de l’inceste.


c__est_les_soldes.gif